Intercaribbean Airways connectera Samaná à Porto Rico et aux îles Turques et Caïques

La nouvelle route aura une influence sur l’occupation des hôtels de la Péninsule de Samaná, selon l’AHETSA

La compagnie aérienne Intercaribbean Airways a présenté la nouvelle ligne aérienne qui connectera Samaná à Puerto Rico et aux îles Turques et Caïques à partir du 16 Février prochain. Ce lien va favoriser une impulsion majeure au but que s’est fixé le gouvernement, c’est-à-dire consolider le tourisme à Samaná.

La compagnie aérienne qui a récemment changé son nom de Air Turks & Caicos en Intercaribbean Airways, a informé que ce lien commencera par deux vols depuis Samaná jusqu’à San Juan, Puerto Rico, les samedis et lundis à 12h05, et de San Juan, Porto Rico vers Samaná les vendredis et dimanches à 16h25. Cette route relie également Samaná à Turques et Caïques et le temps de vol est de 1h15 minutes.

Parmi les représentants des hôtels de la Péninsule de Samaná et d’autres communautés voisines, il y a beaucoup d’optimisme à ce sujet et de ce que signifie l’ouverture de nouvelles routes commerciales aériennes pour l’industrie du tourisme et sa croissance.

« Cela représente une excellente occasion de dynamiser le secteur et donc notre province. Notez que cette connexion facilite la communication à Las Terrenas, mais aussi Nagua, Cabrera, Rio San Juan et Playa Grande avec Puerto Rico », a déclaré Fabeth Martinez, directeur exécutif de l’Association des Hôtels et Entreprises Touristiques de Samaná (AHETSA) dans une conversation avec le journal dominicain El Caribe.

De même, les cadres du Cluster Touristique de Samaná affirment qu’ils sont très satisfaits de cette nouvelle possibilité en plus d’autres connexions recueillies au cours des deux dernières années.

Il a été également précisé que Intercaribbean ouvrait des routes vers des destinations diverses du pays. « Cela favorise sans aucun doute le soutient au tourisme, ses investissements et le potentiel de croissance, à la fois touristique et économique de chaque région », a déclaré le directeur exécutif de l’AHETSA.

Selon les informations fournies par Fabeth Martínez, les prix d’Intercaribbean sont très compétitifs; un aller-retour de et vers Samaná à Puerto Rico est d’environ 334 US$, taxes comprises, et un aller-simple est disponible pour 161 US$ toutes taxes comprises.

« Les prix sont autour de 145 US$ sur un billet aller-retour. C’est un excellent prix, moins cher que les autres alternatives pour les voyageurs dont la destination et point de départ sont Samaná, Las Terrenas, Cabrera et Nagua, entre autres. Vous trouverez toutes les informations sur www.flyairtc.com, où les billets sont disponibles à la vente au public », a déclaré la représentante hôtelière.

Enfin Fabeth Martinez a assuré que « les nouvelles lignes auront certainement une incidence sur l’occupation des hôtels et, bien sûr, autour de toutes les offres touristiques de la région, puisque le voyageur reste dans les hôtels, mange dans les restaurants, prend des excursions vers les attractions de la région, achète de l’artisanat et des cadeaux et utilise les transports terrestres et maritimes ».

Depuis 2011, la République dominicaine est un membre à part entière de la Commission baleinière internationale qui réglemente la chasse et autres sujets qui affectent leurs populations. La nation des Caraïbes s’oppose à la chasse de ce gros animal marin, et appelle à la promotion du tourisme d’observation, une activité qui génère des revenus substantiels chaque année à Samaná situé à l’est de la République dominicaine, un pays dont l’économie repose précisément sur le tourisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + dix-sept =