La marche de protestation du 11 février suspendue

Réunion d’urgence avec les représentants de la Surintendance d’Électricité

Par la présente nous informons le public de Las Terrenas que la Marche pacifique du 11 février annoncée précédemment a été suspendue après avoir obtenu une réunion d’urgence avec les représentants de la Surintendance d’électricité en la présence du Dr Rodriguez Diogène, membre du conseil de la SIE et l’ingénieur José Ramón Acosta, directeur du département de la réglementation de la SIE. De cette réunion nous pouvons rapporter les arrangements suivants :

  1. La SIE fera tous les efforts pour communiquer rapidement et efficacement les informations qu’elle pourra partager et qui ne soient pas de nature judiciaire, juridique ou réglementaire, de sorte qu’elle puisse répondre aux demandes formulées par les organisations représentatives de la communauté dans un délai raisonnable et de façon efficace.
  2. La SIE confirme que le 4 avril 2015, l’interconnexion avec le réseau national sera opérationnel et que le prix de l’électricité sera immédiatement réduit comme cela a été annoncé en décembre dernier, soit à environ 13 pesos le kilowatt heure. Cependant, ils ont annoncé que comme le prix du carburant a connu une baisse plus importante depuis décembre, il est tout à fait possible que le taux soit encore plus bas que celui annoncé il y a 3 mois. La première réduction réelle du taux sera appliquée au paiement de mai, c’est-à-dire dans moins de trois mois. En résumé, il est prévu que le taux le plus élevé soit inférieur à 13 pesos le kilowatt heure.
  3. Le distributeur EDENORTE ne vendra pas au distributeur Luz y Fuerza, mais est en charge de la construction de lignes de distribution de 34.5 KVA, lesquelles sont en train d’être installées. Le système national d’électricité grâce à ces nouveaux réseaux, fournira de l’énergie à Luz y Fuerza à UN COÛT ÉTABLI PRÉCÉDEMMENT ET RÉGULÉ PAR LA SURINTENDANCE D’ÉLECTRICITÉ, comme indiqué dans la section 2 ci-dessus.
  4. La consommation énergétique à Las Terrenas varie entre 8 et 14 mégas, en fonction de l’heure en journée et de la saison de l’année. L’interconnexion avec les réseaux nationaux peut fournir jusqu’à 10 mégas sans aucun problème, de sorte que le distributeur Luz y Fuerza peut suppléer à tout manque des autres sources. Cependant, la Génératrice de Samaná n’aura pas besoin de continuer à travailler régulièrement, à moins que l’offre fournie par les réseaux nationaux ne soit pas suffisante. Cela veut dire que la planta ne continuera pas à travailler comme elle l’a fait jusqu’à présent.
  5. A partir de 2017 les réseaux nationaux en circuit de 128 KVA arriveront à Las Terrenas, résolvant définitivement le problème de l’approvisionnement adéquat et en même temps, permettant aux consommateurs de plus de 1000 volts d’acheter directement à partir des réseaux nationaux.
  6. Aujourd’hui même, le distributeur Luz y Fuerza a été sommé de fournir à la Surintendance et dans les 48 heures: a) La règlementation des taux actuels à appliquer aux utilisateurs de la COMPAGNIE LUZ Y FUERZA DE LAS TERRENAS SA, dans la facturation correspondante au mois de février 2015; b) La structure tarifaire de chaque taux à appliquer aux utilisateurs de la COMPAGNIE LUZ Y FUERZA DE LAS TERRENAS SA, dans la facturation du mois de février 2015. Cela permettra l’établissement de tarifs à appliquer à partir d’avril, estimé au nombre de quatre: faible, moyennement faible, moyenne et haute.
  7. Le SIE souligne à nouveau que la charge de 330 pesos pour la déconnexion et reconnexion n’est pas de la Loi si ces coupures n’ont pas été effectuées. Cela signifie, qu’à nouveau, la compagnie Luz y Fuerza ment à ses utilisateurs en leur envoyant des communiqués disant que c’est sous le coup de la Loi et que c’est réglementé par la SIE. Cette facturation EST légale si une coupure légale a été réalisée, mais cette somme ne peut être réclamée autrement. Ce paiement dans les factures est illégal et les annonces faites par Luz y Fuerza sont un mensonge ignoble, mis à part le fait que l’ingénieur Orsini avait accepté face à la SIE de ne pas faire de telles facturations, au même titre que l’ingénieur Orsini avait accepté de reconnaître la remise de 5% accordée par Jacques Dartout. En établissant catégoriquement que l’ingénieur Orsini s’était engagé à respecter ces accords avec les représentants de la communauté, la SIE confirme ce que les représentants communautaires ont toujours dit, c’est-à-dire que l’ingénieur Orsini et son entreprise ne sont pas fiables, mentent au consommateur et abusent grâce à des procédures abusives et illégales.

Lors de l’échange ont été résolus les problèmes de rapports et de communication avec le SIE. Ont été également éclaircis l’interconnexion et les tarifs à établir. Il ne reste plus qu’à résoudre le manquement du Gouverneur Enriquillo Lalane au sujet de la famille du défunt Cesario Deogracia qui vont être poursuivis de manière plus directe. Les représentants de la communauté ont accepté d’attendre jusqu’au début d’avril que soit mis en œuvre ce qui a été promis ainsi que les irrégularités de Luz y Fuerza soient corrigées, tout en continuant à surveiller la communication et le progrès des profonds changements attendus dans le système électrique à Las Terrenas, ce pour quoi la marche de protestation a perdu de sa pertinence compte tenu de la nature des données fournies par le Dr Rodriguez et l’ingénieur Acosta.

Les représentants de la communauté comprennent également que compte tenu de la nature des changements qui nous attendent, il est clair que la lutte pour une électricité juste produira ses fruits avec un démantèlement total du système actuel d’abus, d’excès et d’injustices de la part de l’ingénieur José Oscar Orsini Bosch, le distributeur Luz y Fuerza et le monopole qui inclus le Générateur Électrique de Samaná.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × trois =