La solution à la crise électrique à Las Terrenas coûtera 4,7 millions de dollars à l’État

Les fonctionnaires et les représentants locaux se sont réunis ce samedi afin de coordonner la connexion au réseau national

Avec un investissement de 4,7 millions de dollars et l’installation de 17,2 kilomètres de lignes électriques, les autorités promettent de résoudre, enfin et de façon définitive, la précarité dans le service électrique à Las Terrenas, générée par une impasse entre dirigeants de l’entreprise Luz y Fuerza et les coûts élevés que doit assumer la population.

C’est ainsi que les fonctionnaires de la Surintendance de l’Électricité (SIE) et la Compagnie de Distribution de l’Électricité Région Nord (Edenorte) ont informé les habitants et représentants de la municipalité de Las Terrenas lors d’une réunion, afin de tenter de résoudre la crise de l’électricité qui a provoqué de vives protestations dont deux morts.

Diogène Rodríguez, membre du conseil de la SIE, a déclaré que l’agence d’État a contracté la société Energy Solution BA afin d’entreprendre une étude des coûts des services énergétiques à Las Terrenas. Les résultats, une fois obtenus, leur permettront de prendre les bonnes décisions. Rodriguez a souligné que la Luz y Fuerza, avec laquelle l’Etat a signé un contrat en 2011 pour fournir des services d’électricité à la communauté, avait 30 types de tarifs inégalement facturés à la population, en violation des dispositions de la SIE qui n’en établit que quatre.

Il a également expliqué qu’à la vue de cette situation, il a décidé d’ouvrir un bureau Protecom pour superviser les opérations de la compagnie d’électricité et a provoqué plusieurs réunions avec ses dirigeants, mais n’a pas obtenu de réponses satisfaisantes pour la communauté.

Rodriguez a indiqué que le SIE a ordonné de connecter le réseau électrique de Las Terrenas au Service Électrique Interconnecté National (SENI), par ordre du président Danilo Medina pour donner une solution immédiate à la précarité qui faisait face à cette communauté.

Le directeur général d’Edenorte, Julio Cesar Correa, a demandé aux habitants de collaborer avec les équipes de travail pour résoudre ce problème et ainsi avoir un service électrique plus efficace, essentiel à ce village touristique.

« La lutte de la communauté est juste parce qu’elle est à faveur de Las Terrenas et non d’un groupe, c’est pourquoi elle mérite un meilleur traitement », a déclaré Correa.

Le fonctionnaire a précisé que seront construits deux postes de transformation; un de 34 500 volts à Sánchez et un autre à Las Terrenas pour abaisser la tension à 12 500 volts. Il a souligné que les transformateurs de ces stations devront être réalisés à l’extérieur, lesquels dureront environ six mois pour arriver, de ce fait ils en utiliseront un provisoirement, prêté par Edeeste et un autre déjà en leur possession, mais d’occasion.

Le gouverneur de Samaná, Enriquillo Lalane, a remercié le Président Medina et la SIE pour leur intervention rapide auprès de cette communauté, laquelle pourra à présent revenir à la tranquillité, ses habitants reprenant des activités quotidiennes normales et sans plus de mort.

Cette réunion s’est réalisé après des manifestations qui ont fait deux morts et plusieurs blessés et une communauté sous le choc, raison pour laquelle Alex Garcia a conduit les autorités gouvernementales à réagir avec détermination, tout en regrettant la mort de ces innocents.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 + 7 =