Les commerces de Las Terrenas doivent ouvrir le dimanche

Forte diminution des vols à El Catey

Commerces Las Terrenas Dimanches V01

La nouvelle est tombée la semaine dernière, le 28 août exactement, il n’y aura que 4 compagnies aériennes différentes (Orbest, WestJet, Air Canada et Iberworld) à atterrir à El Catey ce mois de septembre. Et sur ces 4 compagnies, Orbest et Iberworld ne viendront que 2 fois dans le mois. C’est du jamais vu depuis novembre 2006, date d’ouverture de l’aéroport international El Catey Juan Bosch de Samaná.

On peut malheureusement imaginer que ce sera la même chose pour les mois d’octobre et novembre, voire jusqu’à mi-décembre.

Depuis un peu plus d’un an, des tests de destinations, sous forme d’effets d’annonces, sont lancés par les compagnies aériennes européennes. Début 2011, on se souvient de l’annonce de l’ouverture d’une ligne directe Paris-Puerto Plata, dans la presse spécialisée, puis reprise par la presse nationale, qui au final n’a jamais vu le jour faute de clients, du moins en nombre suffisamment conséquent pour que cette ligne puisse exister.

Cet été, en juillet, XL Airways et Corsair ont tenté de faire le plein avant la basse saison : chou blanc, d’où cette fermeture que nous espérons temporaire.

Cette période de crise permet de recadrer l’ensemble des services pour aller à l’essentiel. Autrement dit, notre clientèle pourra toujours venir jusqu’ici, mais en passant par la capitale.

L’absence d’XL Airways, parmi d’autres, ne révèle qu’une seule chose : l’échec du tourisme de masse en provenance d’Europe sur la péninsule de Samaná.

Si cette clientèle ne venait pas jusqu’à Las Terrenas, restant cloitrée dans les tout inclus de Samaná ou même de Portillo, au moins nous avions le bénéfice de ces vols réguliers et une offre pour les résidents et visiteurs sur la péninsule.

Par conséquent, il faut donc se préparer et s’orienter vers une clientèle plus proche, celle déjà présente sur l’île, celle de la Capitale. Les visites fréquentes et régulières de personnalités dominicaines, de la télévision, de Santo Domingo notamment, sont un signe positif et porteur pour le village, au moins pour les week-ends. Seulement voilà, pour une zone balnéaire comme la nôtre, il faudrait que la majorité des établissements soient ouverts le dimanche pour recevoir cette clientèle en toute dignité et avec la plus grande gratitude…

Il faut reconnaître que des établissements fermés un dimanche matin, pour ceux qui n’ont pas la possibilité de venir la veille et dormir sur place, c’est assez décourageant comme arrivée, pour ne pas dire frustrant. D’ailleurs pourquoi viendraient-ils la veille puisque le dimanche tout est fermé ? Bref, cela en surprend plus d’un, qui n’a d’autre réflexe que de dire à ces collègues de travail le lundi matin : C’est superbe Las Terrenas, par contre n’y allez pas le week-end, tout est fermé.

Je sais, certains diront : Oui, mais ça va servir à quoi d’ouvrir s’il y a personne ? ! On se repose quand ? On ne peut pas embaucher spécialement pour le week-end, les employés de la semaine ne voudront pas travailler en plus le week-end. C’est le serpent qui se mord la queue, pourtant cela vaudrait la peine d’y réfléchir ; Las Terrenas doit être un des rares villages touristiques en bord de mer dont plus de 50% des établissements, boutiques et restaurants confondus sont fermés le dimanche.

On n’ouvre pas parce qu’il n’y a personne… Oui, mais peut-être qu’il n’y a personne parce qu’on n’ouvre pas ?…

Cela dit, en passant, les quelques établissements ouverts le dimanche ne s’en plaignent pas et méritent surtout d’être encouragés.

Il y a quelques mois auparavant, si vous aviez le malheur de tomber en panne le samedi soir ou le dimanche matin, même pour changer une chambre à air, il fallait attendre le lundi matin… Maintenant tous les respuestos sont ouverts. Si les Dominicains s’y mettent, c’est parce qu’il y a un marché à prendre et qu’en ce moment, il ne faut pas rechigner sur quelques clients.

Pour ne pas en rester là et continuer à aller de l’avant, je vous invite à la réflexion suivante : que vous soyez client ou non, Las Terrenas Live (www.las-terrenas-live.com) annoncera gratuitement, sur une page spéciale, tous les établissements ouverts les week-ends (on va commencer par le dimanche matin au moins jusqu’à 13 h pour les boutiques et magasins), diffusant cette communication sur Santo Domingo Live (www.santo-domingo-live.com) tous les vendredis matin, avec un mailing à tous nos contacts. Si vous avez des événements, menus, messages à faire passer pour inviter cette future clientèle chez vous, n’hésitez pas à nous l’envoyer à moc.evil-sanerret-sal@otcatnoc.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze + 7 =