Lutte contre le monopole de Luz y Fuerza: remise d’une lettre à Danilo Medina

Monsieur le Président, en tant que commerçants, nous nous sentons lésés

Des commerçants et habitants de Las Terrenas et Las Galeras poursuivent leur lutte contre le monopole de la compagnie Luz y Fuerza et les tarifs très élevés de l’électricité dans la zone.

Lutte Monopole Luz Y Fuerza V01

Plusieurs lettres ont été remises au président dominicain Danilo Medina. Celles-ci expliquent que le monopole nuit au commerce dans la zone.

Monsieur le Président, en tant que commerçants, nous nous sentons lésés, car le monopole octroyé par l’État nous empêche d’avoir recours à des options plus économiques et de recevoir un meilleur service, explique l’Association de Commerçants de Las Galeras.

Dans sa lettre, l’organisme dénonce également le fait que l’entreprise fasse payer à ses usagers un tarif électrique non approuvé auparavant par la Surintendance de l’Électricité (SIE).

Les micros, petits et moyens commerces de Las Galeras reçoivent des factures affichant des montants de RD$ 80,000, RD$ 79,148, RD$ 13, 467.53, RD$ 9, 972 et RD$ 4, 041.75, ce qui représente une charge impossible à supporter pour nos négoces, dénonce l’association.

Une demande formelle a donc été formulée à l’attention de Danilo Medina afin qu’il ordonne à la Surintendance de l’Électricité d’établir le prix de l’énergie à Las Galeras par une résolution et la révision du contrat de concession accordé à la compagnie Luz y Fuerza.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × un =