Luz y Fuerza et la SIE, le retour…

Quand soudainement le prix de l’électricité recommence à augmenter à Las Terrenas !

Pour le mois de juin, la compagnie Luz y Fuerza de Las Terrenas a appliqué de nouveaux tarifs; une augmentation qui a été imposée à tous les utilisateurs de cette compagnie…

Maintenant, la question est : quelles sont les raisons pour que cette augmentation soit appliquée ?

Voici quelques détails

D’après la résolution SIE-041-2016, en date du 6 Juin de cette année, la Surintendance d’Électricité a publié les tarifs que doit appliquer la compagnie de distribution Luz y Fuerza de Las Terrenas aux utilisateurs de ce service électrique, et on peut clairement voir dans cette résolution que c’est l’agence qui a mis en place cette hausse des prix.

Mercredi dernier, la SIE a émis une note à tous les utilisateurs, où de manière irresponsable ils essayaient de se dissocier des effets causés par leur décision, alléguant que la société Luz y Fuerza devait d’abord informer les utilisateurs et ensuite donner un délai de 45 jours pour qu’ils décident à quel taux se soumettre…

Ce que nous avons vu jusqu’à présent c’est que d’une part les représentants de Luz y Fuerza disent qu’ils ont fait ce que la décision de la SIE avait mis en place à partir de la résolution, et d’autre part, le SIE déclare que Luz y Fuerza a agi de façon incorrecte.

Personne n’accepte la responsabilité… Et ce qui est pire encore, c’est que personne n’explique aux clients POURQUOI le taux d’énergie a grimpé à nouveau, et en vertu DE QUOI la Surintendance d’Électricité a autorisé Luz y Fuerza à appliquer ces prix si excessif (frais fixes, frais de puissance), et une augmentation de la consommation que personne n’explique…

A présent les détails: Le SIE est l’organisme habilité pour réglementer le système national d’électricité; sous son autorité, elle a organisé une résolution qui a été appliquée par la société Luz y Fuerza…

Maintenant, où est le problème ? !…

Simple, peut-être un peu ou beaucoup le savent, mais personne le dit clairement; c’est que la SIE, de connivence avec l’entreprise Luz y Fuerza, de façon abusive a modifié les règlements pour l’application du régime tarifaire de la compagnie Luz y Fuerza… et comme à présent aucun ne veut porter la charge sociale que leur mauvaise pratique a généré, et bien ils se renvoient la balle, s’accusant l’un l’autre, ce qui a tout seulement apporté plus de confusion parmi la population…

Quelques détails que toute personne ayant un intérêt suffisant pour le sujet peut confirmer

Les modifications apportées aux règlements relatifs au régime tarifaire par le SIE pour Luz y Fuerza :

1. Dupliquer les frais fixes sans aucune justification, en violation de la Loi Générale Électrique, sans en avertir les clients pour qu’ils participent et leur consentement. (Multiplions ces frais fixes pour plus de 9000 utilisateurs, pour voir combien de millions la SIE fait cadeau à Luz y Fuerza).

2. Qualifie les usagers en usagers domestiques et autres, de sorte que seul le groupe appelé domestique aura l’avantage d’un rabais et punit le reste des usagers, auxquels en plus de supprimer le rabais se voit punit par des frais de puissance.

3. Appliquer les frais de puissance aux usagers avec des panneaux solaires, en violation flagrante des règles de Mesurage Net approuvées par la Commission Nationale de l’Énergie.

4. Et ce qui est pire encore… AUCUNE audience publique n’a été faite pour adopter l’une de ces mesures, en étant conscient de la situation sociale que devait traverser la municipalité de Las Terrenas pour ce qui jusqu’à présent avait été considéré comme une conquête en faveur du peuple, pour les années d’abus qui a été soumis par la compagnie Luz y Fuerza.

Mon opinion personnelle : tant la Surintendance d’Électricité que Luz y Fuerza de Las Terrenas, ils se sont moqués de ce village, et à la première occasion qui s’est présentée ils ont cherché à récupérer de nos poches autant l’argent investi par l’État (de notre poche aussi), que les bénéfices (excessifs) que ne perçoit plus Luz y Fuerza, en raison de l’interconnexion de la compagnie au Système Électrique Interconnecté National (SENI).

Ma norme juridique : La Surintendance d’Électricité, ainsi que Luz y Fuerza, ont violé la Loi Générale d’Électricité 125-0, en appliquant des tarifs abusifs au détriment des usages, sans aucune justification et sans avoir impliqué la population dans le processus de modification, de sorte que les deux peuvent être poursuivis devant les tribunaux de la République, étant évidente leur responsabilité envers ce qui est arrivé.

Maintenant les décisions à prendre appartiennent à la population…

Nous gardons le silence, ou nous faisons face à nos oppresseurs ! !

Références :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 12 =