Un festival pour rendre hommage à Andy Warhol

Vendredi 25, samedi 26 et dimanche 27 janvier, place coloniale

Andy Warhol Place Coloniale V01

La place coloniale pourrait prochainement devenir le pôle culturel de référence de Las Terrenas. C’est en tout cas l’objectif des membres de l’atelier de création Que vaina et de la Galerie d’art. Esteban, Maud Hézard, Minouche (Michèle Soria) et Cédric Spique organisent dans cette perspective, le premier festival multiculturel dédié à l’art sous toutes ses formes.

Celui-ci aura lieu les vendredi 25, samedi 26 et dimanche 27 janvier, en hommage au grandissime Andy Warhol. Cinéma documentaire et fiction, musique, arts plastiques et danse seront mis à l’honneur à travers un programme riche et diversifié qui mêle expositions, spectacles et projections.

Tous en scène !

La manifestation culturelle, baptisée Famoso por 15 minutos, reprend le concept de cet artiste, symbole universel du Pop Art, qui figure parmi les plus reconnus du vingtième siècle, j’ai nommé Andy Warhol. Le créateur de la banane la plus célèbre du monde, sans jouer les voyants extralucides, était persuadé que dans le futur tout le monde sera(it) célèbre pendant 15 minutes.

Les organisateurs vous invitent à lui donner raison. Chantez, dansez, écrivez des poèmes, faites-en une lecture publique… la scène est à vous pour quinze minutes. Un seul mot d’ordre : osez, exprimez ! Offrez-vous votre quart d’heure de gloire, à la mémoire d’Andy Warhol.

Programme détaillé

Vendredi 25 janvier, à 18 heures. Exposition collective sur la place, bar et tapas. Scène libre, improvisation Famoso por 15 minutos.

Projection de quatre vidéos. Basquiat de Julian Schnabel (1996, 108 mn) : documentaire consacré à la vie de Jean-Michel Basquiat (1960 – 1988), premier artiste noir américain néo-expressionniste à avoir percé dans le monde des arts, aux Etats-Unis.

Exit through the gift shop de Bansky (2010, 87 mn): premier documentaire réalisé par l’artiste graffeur de renommée internationale.

Waste Land de Lucy Walker (2010) : documentaire donnant à voir la vie de Vik Muniz durant les trois années qu’il a consacré à la réalisation d’un projet artistique au cœur de l’une des plus grandes décharges du monde, à Rio de Janeiro. Soit un projet participatif qui a fait appel à la contribution des employés de la décharge et donnée naissance à une œuvre inédite exposée au Musée d’art moderne en 2012, en marge du sommet international sur le climat Rio + 20.

Le Havre d’Aki Kaurismäki (2011, 93 mn) : comédie dramatique finno-franco-allemande. Le pitch : Un cireur de chaussures du Havre (France, Haute-Normandie) décide de venir en aide et de cacher un jeune immigré africain clandestin.

Samedi 26 janvier, à 18 heures. Exposition collective sur la place, bar et tapas. Perfomance artistique exceptionnelle de Jessica Hirst 39 Duartes, improvisation Famoso por 15 minutos. Projection de la réalisation Chelsea Girls, signés Andy Warhol.

Dimanche 27 janvier, à 18 heures. Exposition collective sur la place, bar et tapas, improvisation Famoso por 15 minutos. Concert surprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × deux =