L’histoire de Las Terrenas selon Susan M. Grady

La vie en 1978

Susan M. Grady est américaine et nous a écrit il y a quelques semaines pour nous raconter l’histoire de la naissance de Las Terrenas. Son mari, le Dr. Dane Bowen, décédé en 2011 à l’âge de 84 ans, était un diplomate américain, consultant en économie et basé à Santo Domingo entre 1974 et 1977.

Tous les deux ont découverts Las Terrenas durant ces années. Susan était la troisième femme étrangère à vivre dans le village et ils construisirent leur maison derrière Casa Nina en 1977.

Les souvenirs lui reviennent, elle veut les partager avec nous.

En plus de la maison de mon mari, Dr. Adelphia Dane Bowen, Jr., existaient en 1978 et existent toujours :

Le Restaurant Paco Cabana. Sur la plage, juste à gauche du cimetière.

Le poste de police – En face de la plage, un peu plus loin que le Restaurant Paco Cabana

Hôtel Diny – À côté du poste de police, là où M. Gigillo Espinal avait sa petite échoppe colmado en 1978. Il n’y avait pas de restaurant ni d’hôtel à l’époque.

Hôtel Tropic Banana – Le bâtiment principal où se trouve le bar et le restaurant étaient là en 1978.

Peut-on vivre sans électricité ?

L’électricité n’est arrivée au village de Las Terrenas qu’en 1994. Voici un résumé expliquant comment le Dr. Dane Bowen et Mme. Susan M. Grady vivaient dans leur maison sur la plage avant l’arrivée de l’électricité.

L’éclairage

  1. Les lampes au kerosène – très odorantes.
  2. Lanterne au propane Coleman – C’est une lampe en métal et verre montée sur un tank de gaz propane – chaude et sifflante.
  3. Éclairage à l’énergie solaire, tout comme les ventilateurs de plafond. M. Robert D. Green de Somers Point, New Jersey, un ingénieur et le plus jeune frère de Susan Grady. Nous ont aidé à nous procurer des panneaux solaires. Nous avons amené nos propres lampes de poches et batteries, que l’on ne trouvait pas à Las Terrenas.

Cuisinière et réfrigérateur

Réfrigérateur – un grand réfrigérateur standard qui comportait un congélateur, qui marchait grâce à un tank à gaz.

Cuisinière – Cuisinière Coleman à trois foyers.

Un grand tank de gaz propane alimentait le réfrigérateur et la cuisinière durant un mois. Nous avions toujours un tank extra sous la main, car il fallait aller remplir les tanks à Nagua, à plusieurs dizaines de kilomètres.

Four – Nous avons acheté un four Coleman pliable que nous avions placé sur deux foyers de la gazinière. Il était assez grand pour faire cuire un poulet de taille moyenne.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12 + quatre =