Début de la saison de protection des nids de tortues luth

Des œufs à Playa Cosón, Las Terrenas

Une équipe de techniciens du Ministère de l’Environnement et des Ressources Naturelles a débuté un programme de suivi des nids de tortues marines Dermochelys coriácea, dites tortues luth, se trouvant sur différentes plages du pays.

Tortue Luth V01

À l’heure actuelle, on a recensé des nids de ces tortues à Playa Cosón, Las Terrenas, El Valle, Samaná, La Vacama, Higuey, Cabarete, Puerto Plata, et San Luis/ Mosquea, à Oviedo.

La première phase du programme consiste à élaborer un plan de conservation et de protection de ces nids, en coopération avec des organisations locales.

Cette initiative est très importante, sachant que les tortues luth sont en danger d’extinction depuis 1970. En République Dominicaine, le Décret Présidentiel Nº 288-12 les protège légalement.

Les spécialistes du ministère de l’Environnement ont besoin du soutien de la population et demandent donc aux habitants de ces zones de les prévenir si un nid de tortue est recensé.

La tortue luth est la plus grosse espèce de tortue marine, pouvant atteindre les deux mètres de longueur et peser jusqu’à 500 kilos.

Ont sait que les femelles préfèrent pondre leurs œufs sur des plages de sable au champ magnétique élevé. On pense aussi que la direction des vagues, la composition chimique du sable et de l’eau, influencent les tortues sur le lieu de la ponte des œufs.

C’est ensuite la force des vagues qui leur permet de rejoindre le sable, où elles creuseront leur nid qui abritera de 100 à 150 œufs. 60 jours plus tard, les petites tortues rejoindront la mer, se fiant aux reflets de sa surface.

Attention ! Les lumières artificielles peuvent désorienter les petites tortues, et les guider vers des prédateurs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

6 − 4 =