Une subvention de 2,272,000 RD$ payée pour la route Saint Domingue-Samaná

Les utilisateurs devront assumer une augmentation du prix facturé pour son utilisation

SAINT DOMINGUE. La route Juan Pablo II, qui relie Saint-Domingue à Samaná continue d’accumuler des pertes à l’État, qui, cette année, paiera une subvention pour activités insuffisantes de 2,272 millions RD$, ce qui signifie une augmentation de 933,000,000 RD$ par rapport à 2013, et de ce fait les utilisateurs devront assumer une augmentation du prix facturé pour son utilisation.

La perte, qui est couverte par la loi sur le budget d’État pour 2014, sera versée à la société de capital colombien Autopista del Nordeste, qui est chargé d’administrer les droits des péages pour une période de 30 ans.

Les fonds doivent se conformer à l’attribution du contrat en ce qui concerne le Revenu Minimum Garanti qui sert à couvrir le déficit que subit la société dû à la faible fréquentation de véhicules sur la route. L’année dernière, l’Etat a dû payer une subvention de 1,339.2 millions RD$, et en 2012 de 1,838.2 millions RD$, toujours pour la même raison.

Cependant, et malgré le peu de circulation sur la route, les concessionnaires ont augmenté le prix des péages, ce qui rend l’autoroute beaucoup plus coûteuse à utiliser. Ainsi pour un voyage aller-retour de Saint-Domingue à Las Terrenas, les utilisateurs de véhicules légers doivent payer 1,876.00 RD$ au total pour les 4 péages.

Selon les nouveaux tarifs, le premier péage, les voitures, camionnettes, Jeeps et Vans familiaux paieront 53 RD$, 174 RD$ au deuxième, au troisième 204,00 RD$ et 507 RD$ au quatrième. Pour les minibus, les taux varient et ils doivent payer respectivement 106 RD$, 344 RD$, 423 RD$ et 1,032 RD$.

Dans le cas des autobus et des camions à deux essieux, les prix sont à présent 133 RD$, 458 RD$, 550 RD$ et 1,345 RD$, et les camions de 3 essieux ou plus 199 RD$, 635 RD$, 780 RD$ et 1,901 RD$. Ces prix payés dans chacun des quatre péages, s’appliquent à la fois à l’aller et au retour.

Le contrat

Après avoir remporté un appel d’offres international, la société Autopista del Nordeste S. A. a signé un contrat avec l’État dominicain pour la construction de la route de Saint-Domingue à Samaná. Cette signature a eu lieu le 18 Juillet 2001.

Le contrat prévoit que si la valeur correspondante à la perception des recettes de péage pour deux mois de fonctionnement est inférieure au résultat à garantir pour cette période, le Concédant compensera la différence au Concessionnaire en conformité avec les dispositions du présent contrat. Ce déficit bimestriel est calculé comme la différence entre les garanties de revenu minimum des deux mois respectifs, et sera mise à jour la formule et à cet effet sera incorporée dans le présent contrat.

La route

La route commence au km 20 de la route de Las Americas, traverse les plaines de Bayaguana et Monte Plata, puis les chaînes de montagnes à l’ouest du Parc de los Haïtises, le bassin de Bajo Yuna, jusqu’à la route existante qui va à Samaná, dans la section Nagua – Sánchez. Selon les estimations, la circulation avoisine les 839,500 véhicules par an, avec une moyenne quotidienne de 2.000 à 2.300 véhicules.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 5 =